TOP 5 – Maximiser votre épargne retraite

five

Auteur Daniel Faribault

Récemment, l’un de mes clients m’a posé la question suivante :

« Que puis-je faire afin de maximiser mon épargne en prévision de ma retraite ? »

En guise de réponse, je lui ai présenté 5 idées différentes que je me permets de partager avec vous. 

1-Réduisez certaines de vos dépenses. 

Vos dépenses répondent-elles à un besoin ou à un simple désir?  S’il s’agit d’un désir, il s’agit peut-être d’une dépense superflue; demandez-vous si pouvez-vous en passer et épargner cet argent à la place.

2-Débarrassez-vous de vos dettes avant de prendre votre retraite.

Lorsque viendra le moment de prendre votre retraite, il y a de fortes chances que vos revenus diminuent puisque vous aurez cessé de travailler. Essayez d’avoir remboursé votre hypothèque et toutes autres dettes importantes avant de prendre votre retraite.

3-Tentez de conserver le même train de vie tout au long de votre vie active.

D’ici à ce que vous preniez votre retraite, votre salaire augmentera sans doute grâce à une hausse salariale, un changement d’emploi ou encore un boni. Il se peut également que vous héritiez.

Si tel est le cas, au lieu de constamment augmenter votre train de vie et vos dépenses, il serait sage de maintenir celui que vous avez présentement et d’épargner toute somme supplémentaire que vous avez obtenue.

4-Maximisez les régimes d’épargne enregistrés.

Les régimes d’épargne enregistrés tels que le REER et le CELI vous permettent d’accumuler de l’argent à l’abri de l’impôt. Dépendamment de votre situation financière personnelle et des caractéristiques propres à ces 2 véhicules d’épargne, cherchez à maximiser l’un ou l’autre, voire même les deux, en prévision de votre retraite.

5-Si possible, envisagez de retarder l’âge de votre retraite et le moment où vous demanderez le versement de vos prestations

Pour la plupart d’entre nous, lorsque nous pensons à l’âge de la retraite, nous pensons à 65 ans puisque c’est l’âge à partir duquel nous pouvons percevoir le PSV et le plein montant de la RRQ.

Cependant, ces prestations pouvant être bonifiées, et ce, pour le reste de notre vie, il peut être fort avantageux de retarder le versement de celles-ci si vous en avez la capacité.

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive. Selon  votre situation financière personnelle, d’autres stratégies peuvent être envisagées et certaines seront plus faciles à mettre en place que d’autres.

Consultez la page du conseiller Daniel Faribault