Pourquoi protéger ses revenus?

panorama-4610864_1280

Marc-Olivier a 35 ans, il est père de deux jeunes filles et il travaille comme physiothérapeute dans une clinique bien connue à Montréal. Il possède plusieurs actifs comme sa résidence familiale, une belle voiture et des investissements en bourse. Bien qu’il possède plusieurs biens de grande valeur, je suis convaincu que son actif le plus précieux est sa capacité à se lever le matin, aller travailler et gagner de l’argent.

Marc-Olivier a souscrit une protection d’assurance pour sa maison et sa voiture, mais rien pour protéger son revenu de physiothérapeute.  Mais pourquoi? Si j’avais une machine qui imprime des billets de banque pendant 40h par semaine à l’année longue, mais qui est à risque de briser à tout moment, je ferais tout en mon possible pour la protéger. Non? Après tout, ce sont ses revenus de travail qui lui ont permis d’acquérir tous ses biens et de cotiser dans ses REER/CELI chaque année.

Selon Statistique Canada, 1 personne sur 3 ne sera pas en mesure de se lever pour aller travailler pendant plus de 3 mois durant sa vie active à cause d’une blessure physique, d’un burn-out ou d’une maladie[i]. Protéger son revenu, c’est protéger ce que vous avez de plus précieux.

La solution est simple ; Marc-Olivier devrait souscrire une protection en cas d’invalidité. Ce type de protection lui procurerait un versement mensuel non imposable (on aime ça!) pour faire face à ses engagements et s’assurer de pouvoir maintenir son rythme de vie si jamais une maladie ou un accident l’empêchait d’aller gagner de l’argent.

Supposant que Marc-Olivier néglige de protéger son revenu et qu’il devient invalide à l’âge de 35 ans, il laissera sur la table plus de 5 millions en rémunérations[ii]. Si vous n’avez pas d’assurance collective au travail ou que vous êtes travailleur autonome, protégez vos revenus doit devenir une priorité.

Comment protéger son actif le plus précieux :

  • Vérifier si vous avez une protection au travail ;
  • Assurez-vous que votre protection vous permettra de maintenir le même niveau de vie ;
  • Si votre revenu n’est pas protégé, un conseiller en sécurité financière autonome pourra vous aider à trouver la meilleure protection au plus faible coût.

 

[i] http://www.rbcassurances.com/sensibilisation-invalidite/risque-invalidite.html

[ii] https://www.rbcinsurance.com/fr/centredesressources/file-106789.pdf