Gestion de patrimoine / Pourquoi payer des frais de gestion?

repas-dollars-canadiens

La gestion de patrimoine n’est pas gratuite, on s’en doute. Les frais de gestion de vos portefeuilles de placements et de gestion privée peuvent représenter à long terme des sommes importantes.

dollars canadiensVous devez cependant savoir que la plus importante partie de ses coûts sont liés à la sécurité même des investissements. Les frais administratifs occupent 47% de la facture. Ils comprennent l’aspect juridique, de garde de titres, de marketing, de surveillance et de recherche. Vous comprendrez que si votre portefeuille ne fait que suivre bêtement les indices et sous-indices boursiers à la mode comme le Dow Jones, S&P500, le TSX, le MSCI, le FTSE,… vous payez des frais très élevés pour rien. Un compte de courtage à escompte est suffisant dans ce cas. La véritable gestion active nécessite des coûts, car elle permet à un portefeuille de gestion privée de baisser moins lorsque toutes les places boursières culbutent et de gagner parfois autant lorsque la tendance est à la hausse. Chez Major Gestion Privée, nous apprécions les portefeuilles contenant moins de 10% de titres communs aux indices

Revenons à la facture. Environ 16% des frais vont à la maison de courtage. Cela couvre les frais de conformité aux autorités de marché, les rapports aux clients, l’informatique, la recherche, la publicité et le salaire des employés. 7% sont consacrés aux taxes fédérales et provinciales. Eh oui, les gouvernements pigent là aussi. Même les frais de nos économies à impôt reporté ou libre d’impôt comme les REER et CELI sont taxés. Enfin, environ 30% des frais sont destinés aux conseillers et équipes de gestion. Donc, sur environ 2000$ de frais, votre conseiller aura droit à environ 600$ bruts. Cette partie des frais de services est là pour une bonne raison.

À quoi servent les frais de services ?

Il est vrai que pour cette somme, le conseiller doit payer son loyer, ses équipements, sa formation, ses permis, ses assurances, son adjointe, ses frais de déplacement et ses impôts, mais il ne reçoit pas ce montant-là pour rien.

Cette rémunération est versée pour qu’on vous donne du service. Chez Assante-Major Gestion Privée, notre proposition de valeur ajoutée est bien définie. D’abord, on doit favoriser VOTRE meilleur intérêt. Si un employé d’une firme XYZ vous vend toujours des produits d’une même bannière (comme les banques et caisses ont la fâcheuse habitude) ça ne regarde pas bien.

Les professionnels touchent des frais de services ou honoraires-conseils pour:

  • vous contacter fréquemment
  • faire des projections et plans financiers
  • réévaluer vos besoins
  • préparer des rapports et analyses de votre situation
  • réduire les risques des placements
  • établir des stratégies de croissance du capital et de réduction d’impôt
  • veiller à la saine répartition de vos actifs
  • rebalancer votre portefeuille, etc.

7 POINTS À RETENIR

  1. La gestion financière sécuritaire nécessite des coûts
  2. Tous les placements comportent des frais. Certains sont intégrés.
  3. L’administration, le courtage et les taxes occupent 70% de la facture
  4. Les frais de services servent à financer le soutien aux clients
  5. En finance comme en construction, le plus bas soumissionnaire n’est pas synonyme d’excellence ou de rendement supérieur
  6. Si vous n’obtenez AUCUN conseil, exigez des réductions ou changez de conseiller
  7. Si moins de 50% de vos avoirs sont en “véritable gestion active”, demandez des rabais importants