Leçons boursières de 2019 et perspectives 2020

Par 30/12/2019 bourse, économie
nouvel an 2020

De nombreux investisseurs sont passés à côté d’une année exceptionnelle. Une cuvée parmi les plus prospères depuis 1997.  Avant d’analyser les perspectives de 2020, il faut prendre la mesure et tirer des leçons de l’année 2019. Souvenons-nous qu’au moment où la foule angoissait face aux tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis et devant des indicateurs flous de récessions… la bourse américaine gagnait en valeur.

Les indices S&P500, Dow Jones et Nasdaq ont atteint des records. Ils ont été poussés vers le haut par les opulents rachats d’actions par des sociétés bénéficiant d’allégement fiscal important du gouvernement fédéral américain. Nombreux épargnants n’ont pas profité de cette croissance formidable, car on a assisté à des sorties de fonds massifs des fonds et FNB d’actions aux profits des fonds d’obligations. Ce sont donc, les sociétés elles-mêmes, les gestionnaires institutionnels et autres grands opérateurs de marchés qui ont investi dans les actions. Plus les semaines passaient, moins les actions devenaient risquées par rapport aux titres à revenus fixes en forte demande. Encore une fois, l’histoire nous apprendra que l’investisseur fut son pire ennemi. Ses craintes démesurées ont guidé ses faits et gestes et lui ont fait louper de belles opportunités.

Le 4 janvier 2019 fut la meilleure journée de l’année. Le S&P500 a gagné +3,43%. Les investisseurs saluèrent l’excellent rapport de création d’emploi de décembre aux États-Unis.

Le 14 août 2019 fut la pire journée de l’année 2019 avec un repli record excédant 800 points (ou -3%) du Dow Jones et du Nasdaq. Cette journée-là, l’inversion de la courbe des taux obligataires de 10 ans, a envoyé un signal confus d’une augmentation des probabilités de récession d’ici 18 mois. On sait maintenant que cet évènement peut avoir été déclenché par une demande accrue des obligations américaines à long terme par les pays où les taux sont à zéro ou négatifs. La soif de rendements garantis par des fonds de pension et caisses de retraite étrangères aurait donc indirectement provoqué ce mouvement de panique éclair.

Résultats des indices

  • Nasdaq : +36%
  • Dow Jones : +26%
  • S&P500 : +32%
  • S&P/TSX: +20%
  • Nikkei225: +19%
  • Hang Seng: +9%
  • FTSE100: +14%
  • BBgBarcGl Bonds: +6,5%

Parmi les plus fortes augmentations des titres individuels…

  • Axsome Therapeutics: +3 667%
  • Constellation Pharmaceuticals: +1 129%
  • Kodiac Sciences: +969%
  • AMD (Advance Micro Devices): +153%
  • Lululemon: +90%
  • Apple: +87%
  • Nvidia: +80%

Comme, on peut le voir, les titres technos et de croissance ont connu les gains les plus importants. Notons que les actions de style valeur et les titres liés au soin de la santé ont également obtenu des résultats plus forts qu’anticipés.

Pour expliquer cette bonne année surprise en bourse, plusieurs facteurs sont soulevés. Soit, le très faible taux de chômage, la faiblesse des taux d’intérêt, les bénéfices surprises des entreprises et surtout, les consommateurs américains qui ont fait résonner le tiroir-caisse des commerçants.

Que faut-il anticiper pour 2020?

boule de cristalPour 2020, tant que l’inflation reste faible et les bénéfices des entreprises sont au rendez-vous… les actions resteront plus attrayantes que les obligations.

À l’exception de plusieurs titres de sciences et de technologie, les actions américaines ne sont pas tant chères. Mais d’évidence les actions canadiennes sont plus abordables. Les actions européennes sont encore moins dispendieuses, mais beaucoup plus risquées.

CONSEILS EN RAFALE

  • La gestion active ciblant des titres de qualité est encore de mise en 2020.
  • Pour l’investisseur à long terme, les actions de marchés émergents comme la Chine, l’Inde, Indonésie, Corée du Sud, Europe de l’Ouest… sont très attrayantes.
  • Pour 2020, une majorité d’analystes et d’économistes n’anticipe pas une récession. Mais il pourrait très bien avoir de bonnes secousses boursières liées à des décisions de politiciens ou des tensions géopolitiques.
  • Augmenter le style “valeur” est certainement pertinent. Encaisser ses profits régulièrement et rebalancer son portefeuille systématiquement sont nos plus sages conseils.

“Contactez-nous afin d’obtenir des conseils personnalisés”