116 ans de prévisions erronées sur le Dow Jones

Par 15/07/2016 bourse
Vautour-média

Encore cette année, les médias nous ont avertis que le marché est trop haut et a sans doute atteint son sommet. Cette phrase vous dit-elle quelque chose? Sans doute. Depuis 1900, les médias de masse nous répètent le même discours et les résultats sont encore identiques. On tente d’effrayer la population avec des scénarios de catastrophes, mais le Dow Jones grimpe toujours. Malgré les crises, les risques, les bouleversements sociaux, les guerres, le Brexit, Donald Trump, la décroissance de la Chine … il grimpe encore. Ceux qui paniquent et vendent, perdent gros. Ceux qui restent calmes et tiennent bon gagnent énormément.

Voyez sur ce graphique, le ridicule de la situation. Mais comment est-ce possible?

Dow Jones historical peak

Les médias ne s’intéressent qu’au court terme et ce qui fait vendre de la copie. À long terme, l’économie se transforme et les entreprises innovantes d’adaptent et prennent la place des moins efficientes. Le marché gagne toujours. Notez cette sage citation du légendaire Warren Buffett et collez là bien en évidence sur votre bureau. Consultez-la régulièrement, surtout quand vous êtes inquiet et lorsqu’un beau-frère, un voisin ou un « supposé expert » vous dira que le marché est sans doute trop haut.

«À long terme, la Bourse sera profitable. Durant le 20e siècle, les États-Unis ont connu deux guerres mondiales ainsi que d’autres conflits militaires coûteux et traumatisants, une dépression, environ une douzaine de récessions et paniques financières, des chocs pétroliers, une épidémie d’influenza ainsi que la démission d’un président déchu. Pourtant, durant cette période, le Dow Jones est passé de 66 à 11 497 points.» -Warren Buffett

Aujourd’hui, le Dow est à 18500 points. Un autre record. Moi non plus je ne sais pas où il sera demain, mais je sais qu’à long terme, il sera encore plus haut.