Commentaires sur les élections présidentielles américaines

stock-exchange-wall-street-new-york-flags

Vous êtes nombreux à nous écrire ou nous appeler pour connaitre notre position sur les résultats des élections présidentielles américaines. Sachez que dès le lancement de la campagne électorale, nous avions anticipé la possibilité que Donald Trump succède à Barak Obama. Voici un résumé des observations de notre gestionnaire en chef Alfred Lam et de son confrère associé Yoonjai Shin.

Qu’est-ce qui s’est passé?

L’élection de Donald Trump à titre de prochain président des États-Unis n’était pas un choix populaire pour les marchés des capitaux. Cependant, il semble représenter la demande de changement à laquelle aspire l’Américain moyen. Les marchés obligataires, boursiers et des devises étaient très volatils au cours des 24 heures qui ont précédé l’élection. Les actions ont haussé de 2 à 3 % par rapport à leur creux, alors que les obligations, les devises étrangères et les lingots d’or ont baissé de 2 à 3 % par rapport à leurs sommets. Les marchés se sont calmés juste après le discours de victoire de Trump, qui était beaucoup plus modéré et rassembleur que ses discours de campagne.

Les marchés demeureront probablement volatils aussi longtemps que les investisseurs tenteront de prédire l’impact des résultats des élections sur la croissance économique mondiale et les cours des actifs. Il pourrait y avoir des surprises positives au niveau de l’économie des États-Unis à long terme, puisque les propositions de Donald Trump comprennent la réduction des impôts et l’augmentation des dépenses d’infrastructure.

Le plan d’ensemble

Nous n’avons pas essayé de tirer profit de la situation en prédisant l’issue de l’élection présidentielle. Nos portefeuilles sont investis de façon diversifiée dans plusieurs catégories d’actif et devises, et nous bénéficions des corrélations, faibles et négatives entre elles pour élaborer nos portefeuilles. Nous avons évité tout préjugé favorable ou défavorable sur l’éventuelle victoire ou défaite de Trump. Les portefeuilles gérés pour les investisseurs ayant un horizon temporel de placement à court terme ont profité de nos avoirs en obligations d’État et en devises étrangères. Nous avons également détenu de fortes pondérations de liquidités étant donné que de nombreuses catégories d’actif étaient surévaluées.

Nous nous attendons à ce que les politiques concrètes de Trump soient moins ambitieuses et n’aient qu’un impact à long terme limité sur les sociétés dans lesquelles nous investissons. Cependant, il pourrait y avoir des occasions pour repositionner nos portefeuilles si les évaluations devenaient plus intéressantes.

Ce que nous avons fait lors des dernières 24 heures

Nous avons suivi la même stratégie que celle adoptée lors du référendum sur le Brexit, qui était de rester diversifiés et d’être prêts à nous adapter aux fluctuations des évaluations sans essayer de prédire des résultats binaires. Nous avons réduit avec diligence l’exposition des portefeuilles aux obligations américaines, hier en fin de soirée, aux heures normales de négociation en Asie, lorsqu’elles ont atteint nos prix cibles. Nous avons également augmenté notre couverture en euros, puisque cette devise a haussé par rapport au dollar canadien avant le dégagement au cours de la nuit.

Quels sont nos plans?

Nous prévoyons conserver nos investissements de qualité, car les perspectives de rentabilité n’ont pas changé. Nous pouvons racheter certains des placements effectués dans les obligations d’État que nous avons vendus, puisqu’ils ont été réévalués depuis notre négociation.

Nous détenons également une forte pondération de liquidités qui peut être réinvestie. Nous avons détenu plus de liquidités dans nos portefeuilles, non pas en raison de l’élection, mais en raison des préoccupations liées aux évaluations. Nous les réinvestirons lorsque les évaluations s’amélioreront. Nos perspectives sur le ralentissement de la croissance mondiale et les tendances déflationnistes n’ont pas changé. Nous conservons des sous-pondérations d’actions dans les portefeuilles, mais n’hésiterons pas à saisir les occasions de les augmenter. Notre approche demeure axée sur la création d’un solide rendement corrigé du risque tout en protégeant le capital de nos investisseurs en évaluant continuellement les valorisations, les fondamentaux et les corrélations entre catégories d’actif.

___

Gestion d’actifs multiples CI
Alfred Lam, gestionnaire de portefeuille, et Yoonjai Shin, gestionnaire de portefeuille associé