Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , ,

Comme homme ou femme d’affaire, vous devez budgéter étroitement vos dépenses en énergie? Imaginez le casse-tête pour nos gouvernements. L’économiste en chef de la deuxième plus grande banque du monde croît que d’ici 50 ans, le pétrole ne sera que souvenir. Karen Ward de la HSBC considère que les énergies substituts ne pourront réellement prendre leur place sans la pression populaire. Les biocarburants, pétrole de synthèse et autres… émergeront seulement si le baril se maintient à des prix supérieurs à 150$. Et, il a toute les chances de l’atteindre rapidement.

Vous croyez que cela n’est qu’un vaste complot et que les banquiers et autres parties prenantes de l’industrie de l’énergie font tout pour manipuler l’information? Minute. Madame Ward n’est pas une alarmiste et ses propos rejoignent précisément ceux de la Lloyd’s, Chatham House, le Pentagone, le département de l’énergie américain, Petrobas, le commissaire européen de l’énergie… et des écologistes.

Ces groupes soutiennent que des risques de pénuries graves sont possibles d’ici 2020. Un champ de pétrole, ça ne se vide pas du jour au lendemain. Après son peak de production, le puits atteint son plateau et amorce son déclin plus ou moins rapidement. Là où le propos de Karen Ward étonne et inquiète c’est lorsqu’elle prétend que le risque de pénurie demeure MÊME, si la demande n’augmente pas.

Pour l’Agence internationale de l’énergie, son dernier rapport est sans équivoque: la production mondiale de pétrole conventionnel a atteint son pic et n’augmentera plus jamais.

Vous souhaitez faire le pari (pas trop risqué) de la rareté du pétrole? Ces fonds enrichissent déjà beaucoup leurs porteurs de parts, et ils vont continuer de le faire:

Nous pouvons vous aidez à trouver les mandats de ressources et d’énergie les plus prometteurs et les mieux positionnés. Depuis 10 ans, la croissance de ces secteurs est déjà significative. Si vous aviez investi 100 000 dans un fonds qui reproduit l’indice canadien des ressources naturelles, votre avoir se serait multiplié par 4. Il existe cependant quelques gestionnaires plus astucieux que le marché, dont Eric Sprott. Avec lui, vous auriez multiplié votre mise par 7. En série « gestion privée » ou F, avec nous vous serez assuré d’en obtenir des parts à frais modestes.